L’accès à une formation de qualité pour les adultes : une priorité pour le Québec

Alors que vient tout juste de s’amorcer la Semaine québécoise des adultes en formation, qui se déroule du 29 mars au 6 avril cette année, je tiens à joindre ma voix, au nom des 48 cégeps du Québec, à celle de l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) pour saluer tous les adultes engagés dans une démarche de formation et rappeler que tout doit être mis en œuvre pour que tous ceux et celles qui souhaitent entreprendre une telle démarche puissent le faire… Suite

L’éducation devrait être une priorité pour tous les partis politiques

Vendredi dernier, au lendemain du premier débat électoral, je déplorais ici même le fait que le thème de l’éducation soit le grand oublié de la présente campagne électorale provinciale. Il semble que je ne suis pas le seul à avoir remarqué l’absence des enjeux de l’éducation en général et de l’enseignement supérieur en particulier dans les discours de la grande majorité des candidats et principaux chefs de parti en présence… Suite

Éducation : parler des vraies affaires pour un Québec plus fort et plus prospère

Comme nombre de Québécoises et de Québécois hier soir, j’ai écouté avec grande attention le débat télévisé entre les chefs des principaux partis politiques. Or, entre l’économie et la santé, l’identité et un possible référendum, force est de constater que le thème de l’éducation a été le grand absent de ce débat. Les enjeux de l’enseignement supérieur ont été complètement occultés. Je me demande même si les mots « cégep » et « université » ont été prononcés ne serait-ce qu’une seule fois par l’un ou l’autre des chefs de parti… Suite

Campagne électorale 2014 : la vitalité des cégeps intimement liée à celle des régions

Et voilà, c’est parti, le Québec est en campagne électorale depuis mercredi dernier. Dans les jours et les semaines qui vont suivre, les différents partis dévoileront les différents éléments de leurs plateformes électorales respectives. On sait déjà que les thèmes de l’identité et de l’économie ont toutes les chances de tenir le haut du pavé d’ici au 7 avril, jour du scrutin. Mais il ne faudrait surtout pas que la mise en avant de ces thèmes par les divers partis occulte d’autres enjeux qui sont au moins tout aussi importants pour la population québécoise, comme la santé et, bien sûr, l’éducation… Suite