Au service d’un réseau fort partout au Québec

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je prends aujourd’hui mes fonctions de président-directeur général de la Fédération des cégeps, cela afin de servir et de défendre les intérêts du réseau collégial public québécois.

Fort de mes expériences à titre de président du Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones (CPNCF) et au sein de la Fédération des commissions scolaires du Québec, organisation au sein de laquelle j’assumais jusqu’à tout récemment les fonctions de directeur des relations de travail, secrétaire général et directeur des affaires juridiques, il me fait plaisir de passer du réseau scolaire au réseau collégial et de pouvoir mettre mon expertise à profit pour faire avancer les enjeux de l’enseignement supérieur. Je prends ainsi le relais de mon prédécesseur, M. Jean Beauchesne, que je salue et remercie au passage pour sa contribution remarquable.

Il me tarde de rencontrer mes collègues des 48 cégeps ainsi que les partenaires du réseau collégial public, en particulier le nouveau ministre de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, M. François Blais, pour discuter des enjeux de l’enseignement supérieur et des défis que nous devons relever ensemble pour le Québec.

Ceux-ci ne manquent certes pas: effets marqués de la baisse démographique sur la population étudiante des cégeps en région, incapacité pour les établissements de répondre à l’ensemble des besoins des adultes faute de financement adéquat, situation financière précaire du réseau collégial en raison de plusieurs compressions budgétaires consécutives pour un total de 109 M$ en quatre ans, mise en œuvre des recommandations du rapport sur l’offre de formation collégiale (rapport Demers), adéquation formation-emploi, recherche au collégial…

Soyez assurés que pour faire avancer ces dossiers prioritaires, je serai à l’écoute des 48 cégeps du Québec comme de la population qu’ils desservent afin que la Fédération des cégeps continue d’être la voix forte de ce fleuron de l’enseignement supérieur qu’est le réseau collégial public.

Et cette voix forte, j’entends la faire résonner haut et souvent.

Bernard Tremblay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>