Pour en finir avec le débat entre utilitarisme et humanisme

Dans un texte publié dans le Huffington Post Québec du 5 septembre et dans Le Devoir du 6 septembre derniers, des enseignants en philosophie du réseau collégial et membres de la Nouvelle Alliance pour la philosophie au collège (NAPAC) font une lecture de la plateforme que nous avons présentée aux partis politiques actuellement engagés dans la campagne électorale qui semble prêter à la Fédération des cégeps des intentions qui contredisent sa vision du développement des établissements de son réseau… Suite

50 ans après le rapport Parent, manquons-nous d’ambition?

Alors que le réseau collégial public célébrait ses 50 ans d’existence l’an dernier, j’ai eu l’occasion de rappeler sur de nombreuses tribunes les progrès que nous avons accomplis comme société depuis la mise en œuvre du rapport Parent, la création du ministère de l’Éducation, celle des cégeps, bien sûr, et celle du réseau de l’Université du Québec, entre autres… Suite

50 ans plus tard, réaffirmons notre choix pour l’enseignement supérieur

Il y a 50 ans, dans un climat social marqué par une grande effervescence, poussé par la volonté collective de faire de l’éducation la clé du développement d’une société et suivant les recommandations novatrices du rapport Parent à cet égard, l’Assemblée nationale du Québec créait les cégeps et le réseau de l’Université du Québec. Cette volonté d’assurer la démocratisation de l’éducation et l’accessibilité de l’enseignement supérieur a permis au Québec de franchir des pas de géant et de le faire entrer de plain-pied dans la modernité… Suite

Un temps pour rêver le cégep

Il y a quelques semaines, j’ai eu le plaisir de présider une délégation de la Fédération des cégeps en France, délégation qui comprenait plusieurs directeurs généraux et directrices générales de cégeps. Entre autres rencontres et activités avec nos partenaires français, la Fédération a participé au congrès 2018 du SCNEEL, qui se déroulait sous le thème « Un temps pour rêver l’École » en périphérie de Paris, où j’ai eu l’honneur de prononcer une allocution portant sur les caractéristiques et les réalisations du réseau des cégeps devant un parterre de chefs d’établissement de tous les départements de France… Suite

Loin de le freiner, les cégeps favorisent l’accès pour tous à l’enseignement supérieur

Les journaux ont fait état, au cours derniers jours, de la publication par le CIRANO du livre Le Québec économique, et plus particulièrement de son chapitre Éducation et capital humain, pour faire écho à une hypothèse des auteurs Robert Lacroix, ex-recteur de l’Université de Montréal, et Louis Maheu, professeur au même établissement, selon laquelle le taux de diplomation universitaire au Québec est beaucoup plus faible qu’ailleurs au Canada, en raison notamment de notre « structure particulière du système scolaire postsecondaire », soit de l’existence des cégeps. l nous faut d’emblée reconnaître que ce n’est pas sans un certain étonnement que nous avons pris connaissance de cette affirmation, alors qu’en cette année du 50e anniversaire des cégeps, politiciens, acteurs économiques et autres acteurs clés de notre société ont salué non seulement la création de ces établissements, mais aussi l’ampleur de leur contribution au développement de notre société au fil des ans ainsi que le rôle essentiel qu’ils jouent dans toutes les régions du Québec… Suite

L’éducation, la clé de la prospérité? Eh oui!

Nous aspirons tous à un niveau de vie confortable. Les parents se préoccupent de l’avenir de leurs enfants dès leur naissance et espèrent que ceux-ci accéderont à une vie meilleure que la leur. Encore récemment, l’adage populaire « qui s’instruit s’enrichit » était partagé par la majorité des citoyens. Plusieurs d’entre eux croyaient en effet que l’éducation était la clé d’un avenir meilleur et cela se reflétait dans les choix parentaux et ceux de la société… Suite

L’éducation, une priorité collective : vraiment?*

Cet automne, le gouvernement a entrepris un vaste exercice de consultation en vue de l’élaboration d’une politique sur la réussite éducative, ce qui vient s’ajouter aux travaux menés en vue de doter le Québec d’un Conseil des collèges et d’un Conseil des universités. Bien que, selon toute vraisemblance, cette politique sur la réussite éducative vise particulièrement les élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire, la Fédération des cégeps a déposé un mémoire dans le cadre de cette consultation, pour rappeler que la réussite éducative nous concerne tous et qu’elle passe aussi par les cégeps, mais surtout pour rappeler que cette question doit tous nous mobiliser… Suite