La formation technique : un passeport pour une carrière d’avenir

DSC_4219

Jeudi dernier, j’ai eu le plaisir de participer au lancement de la 17e édition du guide Les carrières d’avenir des Éditions Jobboom, un ouvrage de référence incontournable qui, chaque année, outille de manière très pertinente les jeunes du Québec dans leur démarche d’orientation scolaire et professionnelle. Voici le résumé du discours que j’ai prononcé pour l’occasion:

Dans les cégeps, nous accueillons près de 175 000 jeunes qui sont à l’aube de leur vie adulte. Tout n’est pas figé dans leur tête quant à leur orientation professionnelle ou de vie tout court. Près du tiers d’entre eux vont changer de programme en cours de route. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’ils demeureront aux études même si leur parcours sera plus long. C’est probablement pour cette raison que le Québec a le plus haut taux de diplomation au Canada. Un taux de persévérance et de diplomation de 69 %, est-ce assez? Assurément non, c’est pourquoi il faut nous aussi, en tant qu’éducateur, continuer à persévérer.

C’est dans ce contexte que les cégeps se sont dotés d’une stratégie multidimensionnelle, que j’appelle «coffre à outils», pour aider les jeunes dans leur orientation de carrière. Le guide Les carrières d’avenir occupe une place prépondérante dans ce coffre, qu’on met entre autres à la disposition des conseillers en orientation. Plusieurs cégeps ont aussi développé des capsules informatives pour montrer aux jeunes l’utilité de chacun des cours qu’ils ont à suivre dans le cadre de leur programme, par exemple l’utilité du cours de mathématique dans le programme Techniques en denturologie. Les conseillers en orientation utilisent également différents sites web  dont ceux du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Science, de la Recherche et de la Technologie et des divers services d’admission pour établir les corrélations entre les compétences à acquérir et les programmes qui correspondent le mieux aux profils des jeunes concernés.

Pour revenir au guide Les carrières d’avenir, on remarque que parmi les quelque 130 formations dites gagnantes qu’on y retrouve cette année, un grand nombre se donnent dans les cégeps. Par exemple, sur les 35 formations auxquelles est associé un taux de chômage de 0 % pour les diplômés, pas moins de 20 sont des programmes du collégial.

Par ailleurs, parmi les formations gagnantes menant au DEC technique répertoriées dans le guide, je remarque qu’un bon nombre concerne des programmes en santé et services sociaux, dont la formation en Soins infirmiers. Ceci est une bonne nouvelle qui vient conforter la récente décision du ministère de la Santé et des Services sociaux de préserver la formation collégiale qualifiante pour la relève infirmière. Le réseau de la santé a besoin de ces techniciennes qualifiées et je me réjouis que les détentrices du DEC puissent continuer à intégrer rapidement le marché du travail. Ce n’est pas un hasard si les deux tiers des infirmières en exercice sont techniciennes.

Enfin, les cégeps offrent aussi des programmes pour lesquels le nombre d’offres d’emploi excède de beaucoup le nombre de diplômés. Nous avons donc un défi à cet égard, celui d’augmenter le nombre de diplômés de certains programmes techniques en rendant ceux-ci encore plus attrayant, je pense par exemple à Techniques de génie chimique ou encore Technologie de maintenance industrielle. Il y a des préjugés que nous devons combattre. En maintenance industrielle, les techniciens ne travaillent plus depuis longtemps dans de vieilles usines sales. Au contraire, ils travaillent dans des usines ISO, souvent complètement informatisées, et pour de très bons salaires.

Dans tous les cas, les tendances du marché du travail démontrent que la formation technique est un choix d’avenir pour les jeunes, de même qu’une réponse attendue aux besoins de main-d’œuvre qualifiée des entreprises. C’est pourquoi le réseau collégial, avec ses 48 établissements d’enseignement supérieur présents dans l’ensemble des régions du Québec, est prêt à accueillir tous les jeunes qui désirent acquérir des compétences de haut niveau menant à une carrière d’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>